Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2012

Les enfants du bout d'un bout du monde.

Déjà, la Réunion, c'est loin. Mais Cilaos, c'est beaucoup plus loin. On ne passe pas par Cilaos, on le mérite. 40 km de route en lacets, parfois sur une voie unique. On espère Cilaos, on le devine souvent au détour d'une ravine, puis on découvre ce joyau naturel. Situé au fin fond du fond d'un cirque volcanique, il éclate discretement derrière un piton de lave.

medium_momes-cilaos-1.gif

Les enfants d'ici peuvent faire plusieurs kilomètres à pied pour venir à l'école. la représentation du spectacle que je joue devant eux, c'est un régal, un petit bout de paradis. Mes amis, vous restez à tout jamais dans mon coeur.

medium_cilaos-momes-2.gif

stella-saint-leu-web.jpgaviron-web.jpghermitage-web.jpgetang-salké-web.jpgpiaf-web.jpghoarau-web.jpgbezave-web.jpg

13/08/2011

2mn chrono. (reprise d'une note réunionaise).

medium_soleil-1.gif

On a beau être un astre, on n’en est pas moins méticuleux. Chaque soir, avant de se coucher, le soleil se brosse les rayons qui ont travaillé dur toute la journée et que les hommes ont pollués. A 17h44, il prend son bain dans l’océan indien.

medium_soleil2.gif


Après ses ablutions, il se couche à 17h46 puis, fatigué d’avoir brillé si fort, il éteint la lumière quasiment tout de suite. A la Réunion, c’est un exemple que tous les enfants suivent pour bien travailler à l’école et bien jouer avec les copains à la récrée.L’horaire est si précis que chaque jour on peut s’amuser à lui dire : « Bon allez, c’est l’heure d’aller dormir, soleil ! »…Ca marche à tous les coups.carosse-web.jpggs20-web.jpgle-port2-web.jpgpointe-des-chateaux-fin-web.jpg

08/08/2011

L'ile Bourbon, sinon rien.

A chaque fois, c'est la même chose. Quand on arrive à Roland Garros, aéroport de Saint Denis de la Réunion, une impression de liberté nous tombe dessus. Sans doute l'effet « tropique ». Mais il flotte dans cette ile un parfum particulier autre que celui des fleurs et de l'océan. Celui des cultures des habitants si différentes et pourtant si intimement liées. Faut bien co-exister si on veut co-vivre. Ils sont chinois, polynésiens, indiens, africains et encore quelques noms en « iens », et français de métropole ou descendants des premiers colons qui étaient bien souvent des renégats punis par la justice du roi de France. Et tous, loin de tout, vivent sur ce volcan en activité. La nature ici est la seule autorité à qui on fait réellement allégeance. Avec elle c'est totale extase ou cauchemars noirs et parfois sanglants. On plonge dans un « fatum » de toute façon incontournable... Alors, plongeons! Le jeune public est si attentif, les enseignants si accueillants qu'on a peine à retenir son enthousiasme. Souhaitons que tous ces moments forts ne nous épuisent pas avant la fin de la tournée prévue dans 2 mois.st joseph st pierre.jpgst philippe.jpgst louis bras de pontho.jpgterrain fleury pla.jpggrand bois morne vert.jpg

25/12/2008

Noms propres pluriel.

Partout dans les D.O.M-T.O.M, les villes petites ou grandes s'appellent toutes pareil. A 15.000 kilomètres de distance, aux Caraibes ou dans l'Océan Indien de on trouve des lieux homonymiques (ça se dit, ça?). Des « Saint-Pierre » à la pelle, des « Ravine des cabris » en veux-tu en voilà, des « Etang Salé » à foison. Et La Réunion n'échappe pas à la règle: Saint Joseph, la Rivière Saint Louis, Entre Deux, l'Etang Salé, la Ravine des Cabris, Les Avirons, Saint Gilles. Et partout ces « marmailles » si touchants qui m'ont enchanté.cadet-salé-web.jpgles-bains.jpgravine-des-cabris-web.jpgcelimene-web.jpgbambou-web.jpgsaint-gilles-web.jpghaltere-web.jpghaltere-webb.jpg

17/10/2008

L'été commence en hivers.

Pour tous, en métropole, c'est la fin du printemps, mais pour ceux qui marchent la tête en bas, le grand froid (24°) s'abattra sur l'ile de La Réunion qui accueille « Le Petit Bois de Pitou » pour une cinquantaine de représentations. Partir au bout du monde pendant presque 2 mois, ça fait frissonner... La découverte de nouveaux horizons et la possible solitude alimentent l'esprit d'un comédien de base. Mais, l'année de cet anniversaire (30 ans de spectacle pour enfants, 10.000 spectacles), tout est démesuré, tout est extrême. Dès le début de la tournée, les craintes s'estompent pour laisser place à un vertige de bonnes sensations et d'instants de bonheur. Partout, à Saint-Joseph, Saint Pierre, l'Etang Salé, La Saline, Cilaos, Saint-Philippe, Le Tampon, La Rivière Saint-Louis, Saint-Louis, les enfants de l'ile Bourbon, enfants d'un paradis sont devenus des copains.curie saint pierre.jpgentre deux.jpgetang salé la saline.jpgcilaos.jpgla riviere.jpgle tampon la riviere.jpg